L’importance de diffuser un avis de décès

avis de décés

Lorsqu’on perd un être cher, l’organisation de ses obsèques s’avère très important. Mais avant toute chose, il faut tenir au courant les membres de la famille, mais aussi les connaissances. Il est donc important de rédiger un avis de décès.

Les essentiels à savoir sur l’avis de décès

Avant de rédiger un avis de décès, il faut commencer par le différencier d’un faire par de décès. Celui-ci est destiné aux proches, aux amis et aux cercles familiaux. Il doit être envoyé le plus vite possible par courrier et par mail. Or, un avis de décès est une annonce qui consiste à faire connaître la mort du défunt. En d’autres termes, on peut parler d’un communiqué. A priori, on publie cet avis de décès dans un journal local ou national. D’ailleurs, il existe une page entière pour les annonces funéraires (rubrique nécrologique). Mais aujourd’hui, l’avis de décès peut également être publié sur les sites web spécifiques.

Guide pour rédiger un avis de décès

Il convient de savoir que l’avis de décès est considéré comme un document officiel. Il faut donc le rédiger soigneusement pour ne pas faire d’erreur. En principe, les contenus de ce document restent les mêmes. Ce sont les informations à intégrer qui varient. Au début de l’annonce, on cite le nom du défunt et l’âge auquel il est décédé ainsi que sa profession. On peut aussi évoquer les causes de sa mort. Puis, il y a la liste de tous les membres de la famille proche. Enfin, on communique la date et l’heure des cérémonies funéraires et l’enterrement. On indique aussi le lieu. L’avis de décès est souvent édité avant les obsèques. Mais il y a des gens qui préfèrent éditer l’annonce après les obsèques. Le document peut alors intégrer des remerciements à tous ceux qui ont contribué de près ou de loin à l’organisation des obsèques.

Le coût de la publication d’un avis de décès

Lorsqu’on travaille avec une entreprise de pompes funèbres, les formalités administratives sont à leur charge. Elle pourra ainsi rédiger et publier un avis de décès. Mais lorsqu’on organise seul les funérailles d’un de ses proches, il faudra lister au préalable les journaux où on souhaite publier l’annonce. Le montant de la publication dépend de la notoriété du journal. Cela peut aussi dépendre de mots et de lignes intégrés dans l’annonce. Lorsqu’on intègre tout un portrait, le coût s’élève. Toutefois, il est désormais possible de publier un avis de décès dans les sites d’annonces funéraires gratuites. Lorsqu’on n’a pas assez de budget, il est indiqué de se limiter à cette publication gratuite en ligne. En outre, il est aussi nécessaire de se renseigner si le défunt a souscrit un contrat d’assurance obsèques. Parfois, les parties administratives sont couvertes par l’assurance. Ainsi, la publication de l’avis de décès sera prise en charge par l’assureur.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *